Retour

Internet

ADSL ou fibre : quelle différence ?

Permettant à chacun d'accéder à internet en haut débit, l'ADSL et la fibre présentent de nombreuses différences. Technologie, débits, couverture, forfaits. Voici notre comparatif.

Deux technologies différentes

La première chose qui distingue la fibre de l'ADSL, c'est la technologie utilisée. Commercialisé en France depuis 1999, l'ADSL s'appuie sur les fils de cuivre du réseau téléphonique traditionnel pour transporter des données numériques. Cela présente un avantage majeur : dès que le central téléphonique d'un quartier ou d'une commune est raccordé à internet, tous les logements qui en dépendent et qui disposent d'une ligne téléphonique fixe peuvent avoir accès à internet.

La fibre optique, elle, ne repose absolument pas sur le réseau téléphonique. Elle utilise un fil de verre ou de plastique capable de conduire la lumière pour transporter le signal numérique.

Des débits décuplés grâce à la fibre

A la fin des années 1990 et au début des années 2000, les modem 56k offraient pour la première fois au grand public un accès à internet, mais uniquement en bas débit. A lui seul, le chargement d'une chanson pouvait par exemple prendre plusieurs minutes avant de pouvoir l'écouter. De quoi limiter drastiquement les usages liés à internet.

En arrivant dans les foyers français quelques années plus tard, l'ADSL a permis l'accès au haut débit : en général, entre 1 et 15 mégabits par seconde (Mb/s), même si ce débit peut varier selon la qualité de la ligne téléphonique, la distance qui sépare la box du central téléphonique, ou encore du type de connexion choisi (câble Ethernet ou Wi-Fi). Ce débit moyen est même plus rapide sur les lignes ADSL 2+, VDSL ou VDSL 2, trois technologies dérivées de l'ADSL. Par ailleurs, l'ADSL est asymétrique : le débit ascendant (émission de données) est plus faible que le débit descendant (réception de données).

Découvrir les meilleures offres box de Bouygues Telecom

Grâce à son fil de verre ou de plastique, la fibre optique, elle, procure des débits bien plus rapides que l'ADSL. La vitesse de connexion peut cette fois atteindre jusqu'à 1 gigabit par seconde (Gb/s) en réception de données, et jusqu'à 500 Mb/s en partage de données. Télécharger le film de vos vacances ou envoyer un album de photos ne prend plus que quelques secondes, regarder la télévision en ultra haute définition devient possible, jouer en réseau se fait avec une fluidité et une réactivité maximales... Autre avantage : le signal n'est pas sensible aux perturbations électromagnétiques, et ne s'atténue pas en fonction de la distance qui sépare la box du noeud de raccordement situé dans la commune ou dans le quartier. Autrement dit, que vous vous trouviez à 100 mètres ou à 500 mètres de ce local technique, votre débit sera sensiblement le même.

Découvrez les offres Bbox avec la fibre de Bouygues Telecom

L'ADSL accessible (presque) partout, la fibre en plein déploiement

En utilisant le réseau téléphonique traditionnel, l'ADSL a pu se développer très rapidement. Désormais, 99 % des foyers peuvent profiter d'un accès internet en haut débit. Fin 2019, l'Arcep, le régulateur des télécoms, recensait ainsi 17,8 millions d'abonnements à l'ADSL. Un chiffre en baisse, à mesure que la fibre optique se déploie à travers le pays.

Utilisant une technologie nouvelle, la fibre nécessite en effet d'être déployée commune par commune, quartier par quartier, rue par rue. En France, ce déploiement a débuté à la fin des années 2000, d'abord dans les plus zones les plus peuplées. Fin 2018, on comptabilisait 13,5 millions de locaux éligibles à la fibre optique. Fin 2019, ce nombre avait bondi en une seule année à 18,4 millions de locaux éligibles (+ 35 % en un an). D'ici à la fin 2022, la fibre devrait être déployée sur 80 % du territoire.

Au total, on compte désormais près de 30 millions d'abonnements en haut ou très haut débit fixe. Un chiffre en augmentation constante.

Des offres adaptées selon votre éligibilité

Pour savoir si votre logement peut bénéficier de l'ADSL ou être raccordé à fibre optique, testez votre éligibilité, et découvrez les offres disponibles chez vous. Vous pourrez notamment choisir une offre dual play (accès internet + téléphone fixe, comme Bbox Fit), triple play (accès internet + téléphone fixe + décodeur TV, comme Bbox Must ou Bbox Ultym) ou encore quadruple play (accès internet + téléphone fixe + décodeur TV + forfait mobile, comme les offres Box + Forfait de Bouygues Telecom).

Ces formules tout-en-un permettent de répondre au mieux à vos besoins, tout en proposant des tarifs très avantageux.

À retenir

  • Apparu en France depuis 1999, l'ADSL a succédé au modem 56k, et permet depuis de surfer en haut débit. Utilisant le réseau téléphonique traditionnel, il couvre désormais 99 % des foyers français.

  • Offrant des débits encore plus rapides, la fibre optique utilise une autre technologie, et nécessite d'être déployée commune par commune, rue par rue. Fin 2019, plus de 18 millions de locaux étaient éligibles, et 7,1 millions d'abonnements étaient comptabilisés. D'ici à la fin 2022, 80 % du territoire devrait être couvert.

  • Au total, on compte désormais quelque 30 millions d'abonnements en haut ou très haut débit. Un chiffre qui ne cesse d'augmenter au fil des années.


ADSLFibreBoxDébit internet